La newsletter Biocoop

Restez informé de nos promotions, actualités et événements en magasin

inscrivez-vous
logo magasin
Le grand pic
ALIMENTATION BIOLOGIQUE ET ÉCOPRODUITS

Aujourd'hui Dimanche

Le magasin est fermé

La Ferme Bio « Villages Accueillants » à Maubourguet

La Ferme Bio « Villages Accueillants » à Maubourguet

65700

Maubourguet

Créatrice d’emplois, l’Agriculture biologique élargit plus encore le champ de ses bienfaits quand elle est associée à l’insertion socioprofessionnelle de personnes fragilisées. C’est le cas avec cette exploitation légumière de 15 hectares située dans le nord du département des Hautes-Pyrénées…
Créée en 1995, l’Association Villages Accueillants a pour objectif premier de lutter contre l’exclusion à travers la mise en œuvre de chantiers ou d’ateliers d’insertion. Trois domaines d’activité sont concernés : le  bâtiment, l’environnement, et plus récemment l’agriculture.
Les personnes en difficultés, chômeurs pour la plupart, bénéficient d’un contrat de travail et sont accompagnées à travers une formation assurée par des organismes spécialisés.

30 variétés de légumes et une production toute l’année
C’est en 2004 que l’Association se voit proposer par la Communauté de Communes du Val d’Adour la gestion d’une ferme tout près de Maubourguet. Actuellement, six hectares sont cultivés, dont 10 % sous serre afin de produire en continu. A côté des légumes traditionnels (ceux du pot-au-feu et de la potée), les salariés en formation font croître ici des espèces anciennes : panais, topinambours, tomates cœur-de-bœuf et noire de Crimée, courges de toutes les formes…
La ferme commercialise 50 000 € de légumes par an et livre chaque jeudi une partie de sa production à la Biocoop de Lourdes.

Une couveuse d’activité et de nouvelles initiatives
Les 9 hectares restants sont dédiés à l’accueil de personnes souhaitant se lancer dans la création de leur entreprise. Un espace test est mis à leur disposition pour une exploitation en situation réelle. Par ailleurs, Villages Accueillants développe également un partenariat avec la Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC) Resto Bio Midi-Pyrénées qui agit en faveur de l’introduction du bio dans la restauration collective.  Une démarche également soutenue par la Communauté de Communes du Val d’Adour et du Madiranais qui souhaite proposer une nourriture de qualité dans les cantines scolaires.
Enfin, dans le cadre d’une gestion optimisée de la ferme, des idées neuves voient régulièrement le jour comme la création prochaine d’un atelier de construction de ruches.

l'Interview de Thierry  Back, directeur de l’Association Villages Accueillants

Pourquoi avoir choisi de vous orienter également vers l’agriculture ?
Il y a une dizaine d’années, nous avons pris conscience que nos offres d’insertion concernaient peu ou pas du tout le public féminin. Le bâtiment et l’entretien des espaces verts, le nettoyage des cours d’eau ou le bucheronnage par exemple sont plutôt des métiers d’hommes. C’est la raison pour laquelle, en 2004, nous nous sommes ouverts au maraichage.

Comment avez-vous été amené à opter pour le bio ?
Notre projet a très vite intéressé des consommateurs locaux en recherche de produits sains. Ils ont créé leur association pour mieux se structurer et sont devenus ainsi nos principaux clients. Pour répondre à leur demande de légumes non traités, la bio s’imposait d’elle-même.

Quel est l’origine de votre partenariat avec Biocoop ?
Dès le départ, nous nous sommes rapprochés du GAB 65, structure qui fédère les agriculteurs bio du département. Par son intermédiaire, nous avons appris que les magasins Biocoop de Tarbes cherchaient des producteurs locaux. Depuis sa création, nous fournissons également le tout nouveau magasin Biocoop de Lourdes et sommes fiers d’être un acteur local de son développement.
Retour